7-20 juin 2001Royaume-Uni. Victoire des travaillistes aux élections législatives

 

Le 7, le Parti travailliste remporte sans surprise une large victoire aux élections législatives anticipées, en recueillant 42,2 p. 100 des suffrages, contre 32,7 p. 100 pour le Parti conservateur et 18,8 p. 100 pour le Parti libéral-démocrate. C'est la première fois que les travaillistes remportent deux élections législatives successives. La formation du Premier ministre Tony Blair obtient 413 sièges sur 659 (— 5 par rapport au scrutin de mai 1997), les conservateurs de William Hague 166 (+ 1) et les libéraux-démocrates de Charles Kennedy 52 (+ 6). L'abstention atteint le taux record de 40,6 p. 100.

Le 8, William Hague, dont les erreurs de stratégie électorale étaient dénoncées dans les rangs de son parti, annonce sa démission.

Le 8 également, Tony Blair présente un gouvernement profondément remanié. Le changement le plus spectaculaire réside dans la nomination, au poste de ministre des Affaires étrangères, de l'eurosceptique Jack Straw, jusque-là ministre de l'Intérieur.

Le 20, la reine Élisabeth II présente, dans son traditionnel discours du trône, le programme du gouvernement pour son deuxième mandat, qui est axé sur la réforme des services publics, notamment la santé et l'éducation.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-20 juin 2001 - Royaume-Uni. Victoire des travaillistes aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-20-juin-2001-victoire-des-travaillistes-aux-elections-legislatives/