7-20 décembre 2010Haïti. Contestation des résultats du premier tour de l'élection présidentielle

 

Le 7, le Conseil électoral annonce les résultats préliminaires du premier tour de l'élection présidentielle tenu le 28 novembre. La juriste Mirlande Manigat arrive en tête avec 31,3 p. 100 des suffrages, suivie de Jude Célestin, dauphin du président sortant René Préval, qui obtient 22,4 p. 100 des voix. Arrivé en troisième position avec 21 p. 100 des suffrages, le chanteur populaire Michel Martelly est exclu du second tour. Ses partisans manifestent leur mécontentement dans les rues de Port-au-Prince. Douze des dix-huit candidats à l'élection présidentielle avaient demandé son annulation en raison des nombreuses irrégularités qui avaient entaché le déroulement du scrutin.

Le 8, la contestation violente des résultats électoraux entraîne la mort de quatre personnes lors d'affrontements avec les forces de l'ordre et les casques bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah). Michel Martelly appelle ses partisans à « manifester sans violence jusqu'à la victoire totale ».

Le 9, le Conseil électoral propose le recomptage des bulletins. Un cinquième manifestant est tué.

Le 10, Mirlande Manigat et Michel Martelly refusent le réexamen des résultats.

Le 20, le Conseil électoral annonce qu'il reporte la publication des résultats définitifs du premier tour, afin de permettre aux experts de l'Organisation des États américains de vérifier la validité du scrutin; ceux-ci arriveront sur l'île à partir du 29.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-20 décembre 2010 - Haïti. Contestation des résultats du premier tour de l'élection présidentielle », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-20-decembre-2010-contestation-des-resultats-du-premier-tour-de-l-election-presidentielle/