7-16 juillet 2001Croatie. Polémique au sujet de l'envoi de deux généraux devant le T.P.I.Y

 

Le 7, le Premier ministre, Ivica Racan, approuve la demande du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (T.P.I.Y.) de La Haye de lui livrer deux généraux accusés d'avoir commis des exactions à l'encontre des populations civiles lors de la reconquête de la Krajina, en août 1995. Cette opération militaire est considérée à Zagreb comme une guerre de libération ayant permis de restaurer l'intégrité du territoire. Cette décision suscite un sursaut patriotique au sein d'une partie de la population et provoque la démission de quatre ministres membres du Parti social-libéral. Elle est toutefois approuvée, le 8, par le président Stipe Mesic.

Le 16, Ivica Racan, qui veut éviter les risques d'« isolement » du pays, obtient une large confiance du Parlement pour sa politique de coopération avec le T.P.I.Y.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-16 juillet 2001 - Croatie. Polémique au sujet de l'envoi de deux généraux devant le T.P.I.Y », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-16-juillet-2001-polemique-au-sujet-de-l-envoi-de-deux-generaux-devant-le-t-p-i-y/