7-11 septembre 2010États-Unis. Projet controversé d'autodafé du Coran

 

Le 7, la Maison-Blanche se déclare «préoccupée» par l'appel à brûler le Coran lancé par un pasteur de Gainesville (Floride), Terry Jones, à l'occasion de l'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Terry Jones est le fondateur du Dove World Outreach Center, une petite Église évangélique qui professe que «l'islam relève du diable» – et qui condamne également l'homosexualité et l'avortement. L'inquiétude de l'exécutif relaie celle du général David Petraeus, commandant des forces internationales en Afghanistan, qui craint les conséquences de ce genre d'actions sur la sécurité des soldats américains.

Le 10, après plusieurs revirements, Terry Jones déclare renoncer à brûler le Coran.

Le 11, le président Obama, à l'occasion du neuvième anniversaire des attentats contre les tours du World Trade Center, déclare que son pays ne sera «jamais en guerre contre l'islam».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-11 septembre 2010 - États-Unis. Projet controversé d'autodafé du Coran », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-11-septembre-2010-projet-controverse-d-autodafe-du-coran/