6 octobre 2019Tunisie. Élections législatives.

 

Les élections législatives aboutissent à une représentation très émiettée. Le parti islamiste Ennahda, bien qu’en recul, arrive en tête avec 19,6 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 217. Il est suivi de Qalb Tounès (Au cœur de la Tunisie), la nouvelle formation de l’homme d’affaires candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui, qui remporte 14,6 p. 100 des voix et 38 élus. Le Parti destourien libre (extrême droite) obtient 6,6 p. 100 des suffrages et 17 députés. Le Courant démocrate (centre) progresse fortement avec 6,4 p. 100 des voix et 22 sièges. La nouvelle Coalition de la dignité (islamiste) remporte 5,9 p. 100 des suffrages et 21 élus. Le Mouvement du peuple (gauche) accroît sa représentation avec 4,5 p. 100 des voix et 16 députés. Tahya Tounès (centre) du Premier ministre Youssef Chahed obtient 4,1 p. 100 des suffrages et 14 sièges. Nidaa Tounès, le parti fondé par l’ancien président Béji Caïd Essebsi, s’effondre avec 1,5 p 100 des voix et 3 élus. Le taux de participation, 41,7 p. 100, est en forte baisse.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 octobre 2019 - Tunisie. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-octobre-2019-elections-legislatives/