6 novembre 1993Nouvelle-Zélande. Courte majorité absolue au Parlement pour le Parti national

 

Le Parti national (conservateur) du Premier ministre Jim Bolger garde de justesse la majorité absolue en remportant cinquante (— 18) des quatre-vingt-dix-neuf sièges du Parlement. Le Parti travailliste de Mike Moore obtient quarante-cinq élus (+ 17). L'Alliance (Nouveau Parti travailliste, écologistes et autres tendances) et New Zealand First Party, formé par un dissident du Parti national, remportent chacun deux sièges. Confirmé dans ses fonctions, Jim Bolger annonce que l'ère des réformes ultralibérales, première cause de la chute d'audience du Parti national, est terminée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 novembre 1993 - Nouvelle-Zélande. Courte majorité absolue au Parlement pour le Parti national », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-novembre-1993-courte-majorite-absolue-au-parlement-pour-le-parti-national/