6 février 2004Allemagne. Démission de Gerhard Schröder de la présidence du S.P.D.

 

Le chancelier Gerhard Schröder annonce sa démission de la présidence du Parti social-démocrate (S.P.D.), fonction qu'il occupait depuis avril 1999. Il invoque des « difficultés de communication » entre son gouvernement et la base du parti. Au plus bas dans les sondages avant les échéances électorales régionales et locales prévues en 2004, le S.P.D. est secoué par la fronde de plusieurs de ses fédérations, hostiles à certaines réformes gouvernementales. Gerhard Schröder désigne, pour lui succéder, Franz Müntefering, jusque-là président du groupe parlementaire social-démocrate au Bundestag. Un congrès extraordinaire du S.P.D. élira celui-ci à la tête de la formation le 21 mars.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 février 2004 - Allemagne. Démission de Gerhard Schröder de la présidence du S.P.D. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-fevrier-2004-demission-de-gerhard-schroder-de-la-presidence-du-s-p-d/