6 février 1994France. Victoire du Parti socialiste dans deux élections législatives partielles sur trois

 

Le 6, les candidats du Parti socialiste remportent, au second tour, deux des trois élections législatives partielles organisées à la suite de l'invalidation, pour non-respect de la législation sur le financement de la vie politique, de députés élus en mars 1993. Dans la 19e circonscription de Paris, Daniel Vaillant (P.S.) bat Anne-Marie Pierre-Bloch (U.D.F.), qui se présentait au siège de son mari invalidé Jean-Pierre Pierre-Bloch. Daniel Vaillant devient ainsi le seul élu de la capitale à n'être pas membre de la majorité. À Blois (Loir-et-Cher), Michel Fromet (P.S.), suppléant de l'ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang, invalidé, bat Jacqueline Gourault (U.D.F.-C.D.S.). Mais à Digne (Alpes-de-Haute-Provence), face à François Massot (P.S.), Francis Galizi (U.D.F.-C.D.S.) conserve à la majorité le siège enlevé en mars 1993 par Pierre Rinaldi (R.P.R.).

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 février 1994 - France. Victoire du Parti socialiste dans deux élections législatives partielles sur trois », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-fevrier-1994-victoire-du-parti-socialiste-dans-deux-elections-legislatives-partielles-sur-trois/