6 août 1990Pakistan. Destitution de Benazir Bhutto

 

Le président Ghulam Ishaq Khan annonce la révocation du Premier ministre, Benazir Bhutto, en poste depuis le 1er décembre 1988 après que son parti, le Parti du peuple (P.P.P.), eut remporté les élections du 16 novembre. Le chef de l'État accuse le Premier ministre de « corruption et de népotisme ». Il nomme Premier ministre par intérim, jusqu'aux prochaines élections prévues pour le 24 octobre, Ghulam Mustapha Jatoi, ancien bras droit d'Ali Bhutto qui, devenu un des principaux opposants à sa fille, dirige une coalition intitulée C.O.P. (partis d'opposition combinés) comprenant des déçus du P.P.P., des mollahs et des partisans de l'armée unis dans leur volonté de renverser Benazir Bhutto. Celle-ci dénonce ce « coup d'État constitutionnel » mais appelle ses partisans au calme.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 août 1990 - Pakistan. Destitution de Benazir Bhutto », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-aout-1990-destitution-de-benazir-bhutto/