6-7 mai 1996Maroc – France. Visite du roi Hassan II en France

 

Le 6, le roi Hassan II du Maroc entame une visite d'État de deux jours en France, sa première depuis onze ans. En juillet 1995, le Maroc avait été le premier pays visité par Jacques Chirac après son élection.

Le 7, Hassan II s'exprime devant les députés, à la tribune de l'Assemblée nationale. Les élus communistes et quelques socialistes boycottent la séance afin de dénoncer la situation des droits de l'homme et des libertés dans le royaume chérifien. Plusieurs députés de la majorité sont également absents. Évoquant la démocratisation de son pays, où une réforme constitutionnelle est en cours, le roi affirme que, « en matière de Constitution, il n'existe pas de procédé [...] clés en main. La simple imitation serait stérile ». Lors du dîner d'État, le président Chirac loue les « réformes qui vont dans le sens du progrès » promues par Hassan II, ainsi que l'« attachement aux droits de l'homme » manifesté par le roi qui a fait du Maroc « un véritable État de droit ». On apprendra que les deux chefs d'État ont discuté de mesures réciproques de grâce concernant des condamnés de droit commun français et marocains respectivement détenus au Maroc et en France. La mesure promise par Jacques Chirac concerne Omar Raddad, le jardinier marocain condamné pour meurtre à dix-huit ans de prison, en février 1994, qui doit bénéficier d'une grâce partielle.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-7 mai 1996 - Maroc – France. Visite du roi Hassan II en France », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-7-mai-1996-maroc-france-visite-du-roi-hassan-ii-en-france/