6-31 décembre 2002Israël – Autorité palestinienne. Renforcement de la répression

 

Le 6, une incursion de l'armée israélienne dans un camp de la bande de Gaza cause la mort de dix Palestiniens, dont deux employés d'une agence de l'O.N.U. Cette dernière ainsi que l'Union européenne condamnent l'opération israélienne. Au cours du mois, les destructions de maisons, les assassinats ciblés et les arrestations se multiplient, témoignant de la volonté du gouvernement israélien de durcir la répression.

Le 22, l'Autorité palestinienne ajourne les élections générales prévues pour janvier 2003 jusqu'au retrait militaire israélien des territoires.

Le 24, Tsahal empêche, pour la deuxième année consécutive, Yasser Arafat d'assister à la messe de Noël à Bethléem.

Le 27, une attaque par un commando du Djihad islamique contre une colonie proche d'Hébron cause la mort de quatre Israéliens. Les deux assaillants palestiniens sont tués.

Le 31, le bilan humain de la seconde intifada, qui a débuté en septembre 2000, s'établit à 2 807 tués dont 2 073 Palestiniens.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-31 décembre 2002 - Israël – Autorité palestinienne. Renforcement de la répression », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-31-decembre-2002-israel-autorite-palestinienne-renforcement-de-la-repression/