6-30 août 2006Sri Lanka. Assassinat des collaborateurs locaux d'une organisation humanitaire et reprise des combats

 

Le 6, dix-sept collaborateurs locaux de l'organisation humanitaire française Action contre la faim (A.C.F.), pour la plupart des Tamouls, sont retrouvés assassinés dans leurs bureaux de Muttur, dans le nord-est du pays. La région est le théâtre, depuis le 26 juillet, des plus violents combats opposant l'armée et les rebelles des Tigres de l'Eelam tamoul (L.T.T.E.) depuis le cessez-le-feu conclu en février 2002. L'armée y mène une offensive à but « humanitaire » en vue de rompre le blocus du canal de Maavilaru, dans le district de Trincomalee, imposé depuis la mi-juillet par le L.T.T.E.

Le 7, A.C.F. décide de suspendre ses actions au Sri Lanka.

Le 8, le L.T.T.E. lève le blocus du canal à la suite d'une médiation de la Norvège, pays artisan du cessez-le-feu de 2002.

Les jours suivants, d'intenses combats dont les belligérants se renvoient la responsabilité, mais qui semblent résulter d'une offensive de l'armée, se poursuivent dans la région.

Le 11, les combats s'étendent à la région de Jaffna, ancienne « capitale » du L.T.T.E., contrôlée depuis 1995 par l'armée.

Le 30, alors que l'enquête sur l'assassinat des membres d'A.C.F. piétine, la Mission de contrôle de la trêve au Sri Lanka déclare que, « prenant en considération le fait que les forces de sécurité étaient présentes à Muttur au moment du drame, il semble très improbable de devoir attribuer le meurtre à d'autres groupes ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-30 août 2006 - Sri Lanka. Assassinat des collaborateurs locaux d'une organisation humanitaire et reprise des combats », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-30-aout-2006-assassinat-des-collaborateurs-locaux-d-une-organisation-humanitaire-et-reprise-des-combats/