6-27 août 1999Russie. Transferts occultes de fonds publics et blanchiment d'argent de la mafia via l'Occident

 

Le 6, le Fonds monétaire international (F.M.I.) rend public l'audit réclamé à la Banque centrale de Russie à l'occasion des reprises de ses relations avec Moscou, en juillet. L'étude porte sur les agissements d'une filiale de la Banque centrale russe, la Fimaco, une société offshore enregistrée à Jersey, qui gérait notamment une partie des réserves monétaires russes. L'audit révèle une série de transferts de fonds occultes portant sur des milliards de dollars – réserves et crédits internationaux – à des fins de spéculation et donnant lieu à une corruption institutionnalisée.

Le 19, le New York Times révèle que quelque 10 milliards de dollars auraient été blanchis par la mafia russe depuis 1998, par l'intermédiaire de la Bank of New York. Le compte suspect a été ouvert par une société liée à Semion Moguilevitch, l'un des parrains de la mafia russe. Deux collaboratrices de la banque, d'origine russe, sont suspendues de leurs fonctions. L'une est mariée à un ancien représentant de la Russie au F.M.I., l'autre au dirigeant de la société qui a ouvert les comptes suspects.

Le 23, le Wall Street Journal affirme que des sommes allouées à la Russie par le F.M.I., pour un montant de 200 millions de dollars, auraient été détournées par l'intermédiaire de banques européennes et américaines, dont la Bank of New York.

Le 27, le F.M.I. déclare qu'« aucune preuve » n'accrédite cette affirmation.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-27 août 1999 - Russie. Transferts occultes de fonds publics et blanchiment d'argent de la mafia via l'Occident », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-27-aout-1999-transferts-occultes-de-fonds-publics-et-blanchiment-d-argent-de-la-mafia-via-l-occident/