6-24 mai 2018Liban. Victoire du courant chiite aux élections législatives.

 

Le 6 se déroulent les élections législatives qui ont été reportées depuis cinq ans en raison de l’implication du pays dans la crise syrienne et de l’échec du Parlement, jusqu’en octobre 2016, à élire un président de la République. En progrès, le courant chiite représenté par le Hezbollah de Hassan Nasrallah – principal bénéficiaire du scrutin –, le mouvement Amal de Nabih Berri et leurs alliés remporte 40 sièges sur 128. Le Courant patriotique libre (chrétien) de Gebran Bassil – la formation du président Michel Aoun –, également en progrès, et ses alliés totalisent 29 élus. Le Courant du futur (sunnite) du Premier ministre Saad Hariri enregistre un revers en obtenant, avec ses alliés, 20 députés. Les Forces libanaises (chrétien) de Samir Geagea améliorent leur représentation – 15 élus avec leurs alliés. Le Parti socialiste progressiste (druze) de Walid Jumblatt obtient 9 sièges. Le taux de participation, en forte baisse, est de 49,2 p. 100.

Le 24, le président Aoun reconduit Saad Hariri à la tête du gouvernement – poste qui revient à un sunnite selon la Constitution.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-24 mai 2018 - Liban. Victoire du courant chiite aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-24-mai-2018-victoire-du-courant-chiite-aux-elections-legislatives/