6-20 septembre 2007Algérie. Attentat manqué contre le président Abdelaziz Bouteflika

 

Le 6, un attentat à la bombe qui visait le président Abdelaziz Bouteflika fait au moins vingt-deux morts à Batna. Le chef de l'État, indemne, dénonce dans une intervention télévisée «les criminels qui tentent de saborder le processus de paix et de réconciliation nationale». Plusieurs attentats-suicides ont été perpétrés dans le pays depuis le printemps, revendiqués par Al-Qaida au Maghreb islamique (A.Q.M.I.), nouvelle appellation du Groupe salafiste pour la prédication et le combat.

Le 8, un attentat-suicide contre une caserne de Dellys cause la mort d'au moins trente personnes.

Le 20 est mise en ligne une vidéo dans laquelle le numéro deux d'Al-Qaida, Ayman Al-Zawahiri, appelle A.Q.M.I. à «débarrasser» le Maghreb des Français et des Espagnols qui se sont réinstallés dans leurs anciennes colonies.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-20 septembre 2007 - Algérie. Attentat manqué contre le président Abdelaziz Bouteflika », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-20-septembre-2007-attentat-manque-contre-le-president-abdelaziz-bouteflika/