6-19 septembre 2000Indonésie. Assassinat de trois membres du H.C.R. à Timor occidental

 

Le 6, au lendemain de l'assassinat d'un chef de milice pro-indonésien à Timor occidental, trois fonctionnaires du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (H.C.R.) sont tués par des miliciens à Atambua, à Timor occidental, partie indonésienne de l'île. Les Nations unies décident aussitôt le retrait des personnels de leurs diverses agences ainsi que des membres des organisations non gouvernementales travaillant sur place. Le H.C.R. était chargé de rapatrier à Timor oriental des dizaines de milliers de personnes hébergées dans des camps de réfugiés. Celles-ci avaient, pour la plupart, été entraînées de force à Timor occidental par les miliciens pro-indonésiens lors des événements de 1999 consécutifs à l'adoption d'un statut d'indépendance dans la partie orientale de l'île. La tension est remontée à la frontière entre les deux parties de l'île depuis l'assassinat, en juillet, par des miliciens infiltrés, de deux casques bleus à Timor oriental aujourd'hui administré par l'O.N.U.

Le 8, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité la résolution 1319 qui demande au gouvernement indonésien de « désarmer et [de] dissoudre immédiatement » les milices agissant à Timor occidental. Le président Abdurrahman Wahid réclame du temps, mais promet d'agir.

Le 19, les autorités annoncent le prochain désarmement des milices, mais rejettent la proposition de l'O.N.U. de dépêcher à Timor occidental une mission d'enquête sur l'assassinat des trois fonctionnaires du H.C.R. Celle-ci risquerait, selon elles, de provoquer un regain de nationalisme.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-19 septembre 2000 - Indonésie. Assassinat de trois membres du H.C.R. à Timor occidental », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-19-septembre-2000-assassinat-de-trois-membres-du-h-c-r-a-timor-occidental/