6-11 juin 1999Algérie. Abandon de la lutte armée par l'A.I.S.

 

Le 6, dans un message adressé au président Abdelaziz Bouteflika, Madani Mezrag, chef de l'Armée islamique du salut (A.I.S.), le bras armé du Front islamique du salut (F.I.S.), annonce « l'arrêt définitif de [la] lutte armée » et fait part de sa volonté de placer ses forces « au service de la patrie ». Cette initiative répond au premier discours, en mai, du nouveau président, qui avait proposé aux islamistes « pris dans la tourmente du terrorisme [de] reprendre leur place dans la société ». L'A.I.S. observait une trêve unilatérale depuis octobre 1997. Le président Bouteflika demande au gouvernement d'élaborer un projet de loi permettant d'accorder la « clémence » aux membres de l'A.I.S.

Le 11, le chef du F.I.S., Abassi Madani, qui est en résidence surveillée, apporte son soutien à l'A.I.S. et salue le « sérieux [des] démarches » du président Bouteflika.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-11 juin 1999 - Algérie. Abandon de la lutte armée par l'A.I.S. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-11-juin-1999-abandon-de-la-lutte-armee-par-l-a-i-s/