5 juin 2021France. Mise en examen de Michèle Marchand en lien avec l'affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.

 

Le juge d’instruction chargé de l’affaire du financement libyen de la campagne électorale de 2007 de Nicolas Sarkozy met en examen Michèle – dite « Mimi » – Marchand pour « association de malfaiteurs en vue de commettre une escroquerie en bande organisée » et « subornation de témoin ». La dirigeante de l’agence photo Bestimage est soupçonnée d’avoir joué un rôle dans l’organisation d’un entretien avec Ziad Takieddine publié par le magazine Paris-Match en novembre 2020 et accompagné de clichés pris par un photographe de son agence, dans lequel l’homme d’affaires revenait sur ses accusations relatives au financement de la campagne de l’ancien président. Interrogé par les magistrats instructeurs en janvier au Liban où il vit en exil, Ziad Takieddine était de nouveau revenu sur ses déclarations, réaffirmant qu’il avait remis 5 millions d’euros à Claude Guéant, alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, et assisté à une rencontre entre Brice Hortefeux, alors ministre et proche de l’ancien président, et le directeur du renseignement militaire libyen de l’époque, Abdallah Senoussi. Nicolas Sarkozy est mis en examen dans cette affaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 juin 2021 - France. Mise en examen de Michèle Marchand en lien avec l'affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-juin-2021-mise-en-examen-de-michele-marchand-en-lien-avec-l-affaire-du-financement-libyen-de-la-campagne-de-nicolas-sarkozy/