5 février 1999France. Élection de Bernard Thibault au secrétariat général de la C.G.T.

 

Réuni depuis le 31 janvier à Strasbourg, le 46e congrès de la Confédération générale du travail (C.G.T.) élit Bernard Thibault au secrétariat général de la confédération, en remplacement de Louis Viannet. L'ancien secrétaire de la fédération des cheminots avait été la figure emblématique du mouvement social de l'hiver de 1995. La succession se déroule sans rupture. Les orientations que Bernard Thibault propose aux délégués pour les trois années suivantes sont approuvées à 83,8 p. 100 des suffrages. Les principales innovations concernent la demande d'adhésion de la C.G.T. à la Confédération européenne des syndicats – rendue possible depuis qu'elle a quitté, en décembre, la Fédération syndicale mondiale, ex-Internationale syndicale communiste –, le rapprochement avec les autres centrales syndicales, notamment la C.F.D.T., et le choix de privilégier le combat en faveur des trente-cinq heures. Bernard Thibault préconise également l'introduction d'une dose plus importante de propositions dans une stratégie syndicale jusque-là surtout marquée par la contestation.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 février 1999 - France. Élection de Bernard Thibault au secrétariat général de la C.G.T. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-fevrier-1999-election-de-bernard-thibault-au-secretariat-general-de-la-c-g-t/