5 avril - 4 mai 2018Suède. Crise à l'Académie Nobel.

 

Le 5, l’Académie suédoise examine les conclusions d’une enquête diligentée par la secrétaire perpétuelle Sara Danius à la suite de la révélation, en novembre 2017, des accusations d’agressions sexuelles portées par dix-huit femmes contre Jean-Claude Arnault, époux de l’académicienne Katarina Frostenson. L’enquête révèle également que l’espace culturel que le couple dirige à Stockholm est subventionné par l’Académie – et soupçonné d’irrégularités financières. L’Académie renonce toutefois à exiger l’exclusion de Katarina Frostenson et à engager des poursuites judiciaires.

Le 6, trois des dix-huit académiciens annoncent se mettre en retrait de l’Académie.

Le 12, l’Académie démet de ses fonctions Sara Danius. Les réseaux sociaux se mobilisent en faveur de celle-ci, première femme à la tête de l’institution, qui avait cessé toutes relations avec Jean-Claude Arnault dès les débuts de l’affaire. De son côté, Katarina Frostenson annonce à son tour sa mise en retrait de l’Académie.

Le 18, le roi Carl XVI Gustaf, protecteur de l’Académie, annonce une modification du règlement, permettant aux académiciens de quitter leur fauteuil de leur vivant. Deux académiciens en feront la demande.

Le 19, quelque deux mille femmes manifestent devant le siège de l’Académie à Stockholm en faveur de Sara Danius.

Le 20, l’Académie annonce avoir saisi la justice des faits établis par le rapport d’enquête.

Le 4 mai, elle annonce le report à 2019 de l’attribution du prix Nobel de littérature 2018.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 avril - 4 mai 2018 - Suède. Crise à l'Académie Nobel. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-avril-4-mai-2018-crise-a-l-academie-nobel/