5 avril 2004Indonésie. Revers pour le pouvoir aux élections législatives

 

Le Parti démocratique indonésien-Lutte (P.D.I.-P) de la présidente Megawati Sukarnoputri subit un grave revers aux élections législatives, en n'obtenant que 18,5 p. 100 des suffrages et 109 sièges sur 462 (— 44). Le recul du parti au pouvoir profite au Parti démocrate de l'ancien ministre Susilo Bambang Yudhoyono (7,4 p. 100 des voix et 57 sièges) et au Parti de la justice et de la prospérité (7,3 p. 100 et 45 sièges), qui ont fait campagne contre la corruption. Le Golkar, ancien parti unique de Suharto, arrive en tête avec 21,6 p. 100 des suffrages et 128 élus (+ 8). Le Parti du réveil national de l'ancien président Abdurrahman Wahid obtient 10,6 p. 100 des voix et 52 sièges, le Parti du développement uni du vice-président Hamzah Haz 8,1 p. 100 et 58 élus et le Parti du mandat national d'Amien Raïs 6,4 p. 100 et 52 sièges.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 avril 2004 - Indonésie. Revers pour le pouvoir aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-avril-2004-revers-pour-le-pouvoir-aux-elections-legislatives/