5-31 août 1990Liberia. Envoi de « casques bleus » par la C.E.D.E.A.O.

 

Le 5, deux cent vingt-cinq marines américains débarquent à Monrovia et commencent à évacuer plusieurs dizaines de ressortissants américains et occidentaux, alors que la guerre civile fait rage dans la capitale.

Le 7, les sept pays (Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Nigeria, Sierra Leone et Togo) membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (C.E.D.E.A.O.), réunis depuis la veille pour un sommet à Banjul en Gambie, décident d'envoyer une force de maintien de la paix pour tenter d'imposer un cessez-le-feu.

Les 8 et 9, Charles Taylor et ses rebelles, qui veulent s'opposer à toute intervention étrangère, tentent en vain une percée décisive à Monrovia avant l'arrivée des troupes africaines de la C.E.D.E.A.O. Le personnel de l'ambassade de France est évacué grâce aux Américains.

Le 25, les « casques bleus » africains commencent à débarquer à Monrovia.

Le 31, on apprend que deux cents otages civils, principalement nigerians et ghanéens, que Charles Taylor détenait, ont été exécutés. Les Nigerians et les Ghanéens sont majoritaires parmi les quelque trois mille soldats envoyés par la C.E.D.E.A.O.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-31 août 1990 - Liberia. Envoi de « casques bleus » par la C.E.D.E.A.O. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-31-aout-1990-envoi-de-casques-bleus-par-la-c-e-d-e-a-o/