5-29 août 1985Bolivie. Désignation de Victor Paz Estenssoro au poste de président de la République

 

Le 5, le Congrès se réunit pour désigner le chef de l'État, aucun candidat n'ayant obtenu la majorité absolue à l'élection présidentielle du 14 juillet. Dès le deuxième tour du scrutin Victor Paz Estenssoro (centre droit) est élu avec 94 voix sur 157, bien que le général Hugo Banzer (droite) l'ait devancé de plus de 37 000 voix (2,15 p. 100 des suffrages) à l'élection du 14 juillet.

Le 6, Hernán Siles Zuazo remet ses pouvoirs à Victor Paz Estenssoro, qui, à soixante-dix-sept ans, exerce pour la troisième fois la magistrature suprême. C'est la première fois en Bolivie qu'un parti gouvernant transmet démocratiquement le pouvoir à un parti d'opposition.

Le 29, le gouvernement adopte un plan d'austérité « de la dernière chance ». Ce plan prévoit le gel des salaires jusqu'en décembre, une dévaluation du peso de 95 p. 100 et la suppression des subventions qui provoque une hausse spectaculaire du prix des produits de première nécessité. L'objectif est de ralentir l'inflation, dont le taux atteignait 2 570 p. 100 en 1984 et pourrait s'élever jusqu'à 30 000 p. 100 en 1985, ainsi que de négocier avec le F.M.I. : la Bolivie, dont la dette extérieure s'élève à 5,3 milliards de dollars, n'a plus fait aucun versement (principal ou intérêt) à ses créanciers depuis avril 1984.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-29 août 1985 - Bolivie. Désignation de Victor Paz Estenssoro au poste de président de la République », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-29-aout-1985-designation-de-victor-paz-estenssoro-au-poste-de-president-de-la-republique/