5-28 mars 2018Corée du Sud – Corée du Nord. Avancées diplomatiques.

 

Les 5 et 6, une délégation sud-coréenne se rend à Pyongyang pour la première fois depuis 2007. Ses membres, dont le conseiller à la sécurité nationale du président Moon Jae-in, Chung Eui-yong, s’entretiennent avec le président nord-coréen Kim Jong-un. Les participants conviennent de la tenue d’un sommet entre les deux chefs d’État coréens en avril. Selon les délégués sud-coréens, Kim Jong-un se dit prêt à engager un dialogue avec Washington et, à cette occasion, à suspendre ses essais balistiques ou nucléaires, ainsi qu’à dénucléariser sa défense si la sécurité de son pays est garantie. Enfin, il déclare accepter la tenue prochaine des manœuvres militaires américano-sud-coréennes annuelles, que Pyongyang considérait jusque-là comme une provocation.

Le 8, Chung Eui -yong, qui rend compte à Washington des discussions intercoréennes, transmet au président américain Donald Trump une invitation de Kim Jong-un à le rencontrer, que celui-ci accepte.

Le 9, Donald Trump et le président chinois Xi Jinping s’engagent à maintenir les sanctions jusqu’à « une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord. Pékin s’est associé aux sanctions internationales en 2017 à la suite de la reprise des essais nucléaires et balistiques par Pyongyang.

Le 20, Washington et Séoul annoncent que les manœuvres militaires conjointes qui doivent débuter en avril seront réduites d’un mois.

Du 25 au 28, Kim Jong-un se rend à Pékin où il rencontre Xi Jinping. Il s’agit de son premier voyage à l’étranger.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-28 mars 2018 - Corée du Sud – Corée du Nord. Avancées diplomatiques. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-28-mars-2018-coree-du-sud-coree-du-nord-avancees-diplomatiques/