5-27 septembre 1994Nigeria. Renforcement du pouvoir militaire

 

Le 5 prend fin la grève générale entamée en juillet pour réclamer la libération du dirigeant de l'opposition Moshood Abiola, vainqueur présumé de l'élection présidentielle de 1993, annulée par les militaires.

Le 6, le gouvernement militaire adopte une série de décrets qui, notamment, lui donnent le « pouvoir absolu » de légiférer, étendent la durée de la détention préventive des personnes soupçonnées de subversion, suspendent la publication des journaux de trois groupes de presse et interdisent toute contestation des décisions de la junte devant les tribunaux. Le ministre de la Justice, opposé à ces décrets, est limogé. L'arrestation d'opposants se poursuit.

Le 27, le général Abacha annonce la nouvelle composition du Conseil provisoire de gouvernement qui dirige le pays depuis le coup d'État de novembre 1993. Tous les civils en sont exclus et de nombreux commandants d'unités combattantes y font leur entrée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-27 septembre 1994 - Nigeria. Renforcement du pouvoir militaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-27-septembre-1994-renforcement-du-pouvoir-militaire/