5-27 juin 1984Iran – Irak. Graves attaques contre des objectifs civils et contre des pétroliers

 

Le 5, deux Phantom F-4 iraniens qui avaient pénétré dans l'espace aérien saoudien sont pris en chasse par des F-15 saoudiens et l'un des deux avions iraniens est abattu. Pour la première fois, l'Arabie Saoudite, qui soutient financièrement et militairement Bagdad, intervient directement dans le conflit irano-irakien, afin de protéger le trafic pétrolier dans le Golfe.

Le même jour, un raid aérien irakien contre la ville de Baneh dans le Kurdistan iranien fait plus de trois cents morts, selon Téhéran. Les jours suivants, de représailles en représailles, plusieurs objectifs civils sont atteints, tant en Iran qu'en Irak : les bombardements de villes, par l'aviation ou par l'artillerie lourde, se succèdent, faisant de nombreuses victimes parmi la population.

Le 10, l'Iran et l'Irak acceptent la demande du secrétaire général de l'O.N.U. de mettre un terme aux bombardements des zones civiles. Le cessez-le-feu entre en vigueur le 12 et, avant la fin du mois, des observateurs des Nations unies se rendent en Iran et en Irak pour « vérifier l'application des engagements pris », qui, dans l'ensemble, sont assez bien respectés.

Le 24, un pétrolier grec de 152 000 tonnes est attaqué au terminal pétrolier iranien de l'île de Kharg par l'aviation irakienne.

Le 27, un pétrolier libérien de 260 000 tonnes est à son tour atteint par des missiles irakiens à proximité de l'île de Kharg. Pour la première fois, des marins occidentaux sont tués : un Allemand de l'Ouest et sept Espagnols.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-27 juin 1984 - Iran – Irak. Graves attaques contre des objectifs civils et contre des pétroliers », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-27-juin-1984-iran-irak-graves-attaques-contre-des-objectifs-civils-et-contre-des-petroliers/