5-26 mai 2021Santé. Appel à la suspension des brevets sur les vaccins contre la Covid-19.

 

Le 5, la représentante américaine au Commerce Katherine Tai se prononce en faveur de la suspension exceptionnelle des brevets sur les vaccins contre la Covid-19 afin d’en accélérer la production. Dès octobre 2020, l’Afrique du Sud et l’Inde, soutenus par une centaine d’autres pays, avaient introduit une demande de dérogation temporaire aux accords sur les droits de propriété intellectuelle relatifs aux vaccins auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le 6, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se dit « prête à discuter » de cette proposition, mais rappelle que l’urgence pour les pays producteurs est de lever les restrictions à l’exportation de vaccins. Les États-Unis ont bloqué toute exportation, alors que l’Union européenne a exporté la moitié des doses produite sur son territoire. De son côté, la Fédération internationale de l’industrie du médicament dénonce « une réponse simple mais fausse à un problème complexe ».

Le 7, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) homologue le vaccin chinois contre la Covid-19 Sinopharm.

Le 12, le groupe d’experts indépendants coprésidé par l’ancienne chef d’État du Liberia Ellen Johnson-Sirleaf et l’ancienne Première ministre néo-zélandaise Helen Clark remet son rapport sur la pandémie de Covid-19. Il avait été mandaté par l’Assemblée mondiale de la santé en mai 2020, à la suite des critiques émises par Washington contre l’OMS et son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus, accusés d'être trop proches de Pékin. Le rapport dénonce la déclaration trop tardive par l’OMS, fin janvier 2020, de l’urgence internationale liée à la Covid-19. Il critique l’insuffisance des mesures prises par les États pour freiner la propagation du virus. Le rapport prône la création d’un Conseil mondial des menaces sanitaires réunissant les chefs d’État et de gouvernement, l’adoption d’une convention-cadre contre les pandémies, le financement d’un fonds doté de 5 à 10 milliards de dollars par an pour faire face aux besoins entraînés par une pandémie, le renforcement des moyens de surveillance et d’investigation de l’OMS, ainsi que la participation majoritaire des pays du G7 au financement de la plateforme mondiale destinée à garantir l’accès équitable aux vaccins et aux autres technologies contre la Covid-19.

Le 13, une vingtaine de scientifiques appellent, dans la revue Science, à examiner l’hypothèse d’un accident de laboratoire comme origine possible de la pandémie.

Le 21, un rapport de l’OMS estime de six à huit millions le nombre de morts de la Covid-19 dans le monde – au lieu des trois millions annoncés en avril –, en se basant sur les chiffres de la surmortalité et non sur les seules notifications officielles de décès.

Le 26, le président américain Joe Biden demande à ses services de renseignement d’enquêter sur les origines du Sars-CoV-2, exigeant un rapport dans les quatre-vingt-dix jours. La Chine condamne cette initiative.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  5-26 mai 2021 - Santé. Appel à la suspension des brevets sur les vaccins contre la Covid-19. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-26-mai-2021-sante-appel-a-la-suspension-des-brevets-sur-les-vaccins-contre-la-covid-19/