5-26 février 2019États-Unis. Instauration de l'état d'urgence nationale.

 

Le 5, le président Donald Trump réaffirme, dans son discours sur l’état de l’Union, sa volonté d’élever un mur à la frontière avec le Mexique, dénonçant de nouveau les dangers de l’immigration clandestine. Ce discours est délivré avec quelques jours de retard dû au gel partiel – ou shutdown – de l’administration en décembre 2018, après le refus de la Chambre des représentants à majorité démocrate de voter un budget incluant le financement de ce mur.

Le 11, les élus démocrates et républicains parviennent à un compromis budgétaire destiné à éviter un nouveau shutdown à compter du 15. Celui-ci prévoit un financement de seulement 1,3 milliard de dollars – sur les 5,7 milliards exigés par Donald Trump – pour la poursuite de la construction de la clôture à la frontière mexicaine.

Le 15, Donald Trump signe le compromis adopté par les représentants, mais décrète l’état d’urgence nationale en vue d’affecter à la construction du mur une partie des dépenses prévues dans le budget. Les démocrates dénoncent un « abus de pouvoir ».

Le 18, seize États, au premier rang desquels la Californie, déposent une plainte collective devant un tribunal fédéral contre la décision présidentielle d’imposer l’état d’urgence nationale qu’ils jugent inconstitutionnelle.

Le 26, la Chambre des représentants adopte pour la première fois de l’histoire une résolution – symbolique – visant à annuler une déclaration présidentielle d’état d’urgence.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-26 février 2019 - États-Unis. Instauration de l'état d'urgence nationale. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-26-fevrier-2019-instauration-de-l-etat-d-urgence-nationale/