5-25 juillet 2015Afrique de l'Ouest. Recrudescence des violences islamistes.

 

Le 5, dans la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, un double attentat contre une mosquée et un restaurant fait au moins une cinquantaine de morts. Le groupe islamiste Boko Haram, rebaptisé État islamique en Afrique de l’Ouest depuis son allégeance à l’État islamique en mars, est soupçonné d’en être l’auteur. D’autres attentats meurtriers visent le pays au cours du mois.

Le 11, l’État islamique en Afrique de l’Ouest revendique un attentat-suicide commis sur un marché de N’Djamena, au Tchad, qui cause la mort d’au moins quinze personnes.

Le 12, un commando islamiste attaque en vain la prison de la ville nigérienne de Diffa, proche de la frontière avec le Nigeria.

Du 13 au 25, cinq attaques islamistes au Cameroun, pays pour la première fois visé par des attentats-suicides, font une cinquantaine de morts.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  5-25 juillet 2015 - Afrique de l'Ouest. Recrudescence des violences islamistes. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-25-juillet-2015-recrudescence-des-violences-islamistes/