5-25 février 2015Ukraine. Conclusion d'un nouvel accord de paix.

 

Les 5 et 6, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel se rendent à Kiev, puis à Moscou, afin de présenter au président ukrainien Petro Porochenko, puis à son homologue russe Vladimir Poutine, un plan de règlement du conflit qui sévit dans les provinces séparatistes de l'est du pays depuis mars 2014. Le texte reprend l'essentiel des points qui figuraient dans l'accord signé à Minsk (Biélorussie) en septembre 2014 et resté lettre morte: cessez-le-feu, respect de l'intégrité territoriale de l'Ukraine et décentralisation poussée des provinces orientales. Le 12, au terme de dix-sept heures de négociations, François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko, réunis à Minsk, parviennent à un accord qui est signé par les représentants du « groupe de contact » composé des autorités ukrainiennes, des séparatistes du Donbass et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Très semblable au précédent accord de Minsk, le texte prévoit un cessez-le-feu qui doit entrer en vigueur le 15, le retrait des armes lourdes de part et d'autre de la ligne de démarcation, l'échange des prisonniers ainsi qu'une amnistie pour les combattants, la reprise du versement du salaire des fonctionnaires et des pensions de retraite dans les régions séparatistes, des élections locales dans le Donbass, l'adoption d'une réforme constitutionnelle prévoyant une décentralisation, et l'attribution aux autorités ukrainiennes du contrôle de la frontière.

Crise ukrainienne, 2015

Crise ukrainienne, 2015

photographie

Réunis à Minsk les 11 et 12 février 2015, les membres du « groupe Normandie » (de gauche à droite : Vladimir Poutine Angela Merkel François Hollande et Petro Porochenko) tentent de trouver une issue au conflit qui sévit dans le sud-est de... 

Crédits : Tatyana Zenkovich/ POOL/ EPA

Afficher

Le 18, alors que le cessez-le-feu n'est toujours pas appliqué, l'armée évacue Debaltseve, enclave située entre Donetsk et Louhansk, qui était assiégée par les séparatistes depuis janvier.

Le 25, le journal russe indépendant Novaïa Gazeta publie une note prétendument remise au Kremlin deux semaines avant la chute de Viktor Ianoukovitch, en février 2014, qui préconisait le lancement d'une opération de déstabilisation en Ukraine visant à obtenir la fédéralisation du pays et le rattachement de territoires à la Russie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-25 février 2015 - Ukraine. Conclusion d'un nouvel accord de paix. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-25-fevrier-2015-conclusion-d-un-nouvel-accord-de-paix/