5-25 février 2014République centrafricaine. Prolongation de l'opération Sangaris

 

Le 5, à Bangui, le lynchage d'un civil présumé musulman, à l'issue d'une cérémonie officielle et en présence de soldats de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique, illustre la relative impuissance des forces étrangères à juguler les violences.

Le 9, un parlementaire du Conseil national de transition, Jean-Emmanuel Ndjaraoua, est assassiné. La veille, il avait interpellé le gouvernement au sujet des exactions dont les musulmans continuent d'être victimes.

Le 10, les soldats français de l'opération Sangaris, occupés jusque-là à sécuriser la capitale, commencent à se déployer dans le pays que les musulmans continuent de quitter en masse.

Le 11, le secrétaire général de l'O.N.U. Ban Ki-moon demande à la France d'envoyer des troupes supplémentaires dans le pays.

Le 25, le Parlement français autorise la prolongation de l'opération Sangaris, dont les effectifs ont été portés à deux mille hommes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-25 février 2014 - République centrafricaine. Prolongation de l'opération Sangaris », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-25-fevrier-2014-prolongation-de-l-operation-sangaris/