5-24 septembre 1987Liban. Raid israélien meurtrier sur un camp palestinien

 

Le 5, l'aviation israélienne attaque le camp palestinien d'Aïn-Héloué, proche de Saïda, dans le sud du Liban. Le bilan de ce raid est particulièrement lourd : quarante-six personnes sont tuées, et quarante blessées. Il s'agit du raid le plus meurtrier depuis l'invasion du Liban en 1982. Depuis le début de 1987, vingt et une autres attaques aériennes, dont douze contre des camps palestiniens, ont fait vingt-neuf morts.

Le 7, Alfred Schmidt, l'un des deux otages ouest-allemands enlevés en janvier à Beyrouth-Ouest, est libéré. Bonn dément avoir conclu avec les ravisseurs un marché qui prévoirait un échange entre les otages ouest-allemands et les frères Hamadei, arrêtés en janvier en R.F.A., où ils devraient être jugés pour des activités terroristes.

Le 24, le père jésuite français André Masse, directeur du centre universitaire de Saïda-Bramiyeh, au Liban-Sud, est assassiné dans son bureau par un inconnu.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-24 septembre 1987 - Liban. Raid israélien meurtrier sur un camp palestinien », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-24-septembre-1987-raid-israelien-meurtrier-sur-un-camp-palestinien/