5-23 avril 2012France. Premier tour de l'élection présidentielle

 

Le 5, le président Nicolas Sarkozy présente les trente-deux mesures de son programme électoral, qui fait l'objet d'une Lettre au peuple français. Chiffré en détails, celui-ci est axé sur le retour à l'équilibre budgétaire en 2016, au prix de 115 milliards d'euros d'économies. Parmi les promesses du candidat figurent celles de « rendre la parole aux Français », « produire davantage en France », « renforcer la valeur travail », « combattre les abus qui minent notre pacte social », « accueillir moins d'immigrés pour mieux les intégrer », « lutter contre les nouvelles formes de terrorisme » et « protéger la famille ».

Le 15, les deux principaux candidats à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy et François Hollande, organisent chacun un meeting géant dans la capitale, le premier sur la place de la Concorde, le second sur l'esplanade du château de Vincennes.

Le 22 se déroule le premier tour de l'élection présidentielle, dont les résultats sont marqués par la progression de l'électorat du Front national et de la gauche non socialiste, et par le revers enregistré par le candidat centriste. Bénéficiant du réflexe du « vote utile », François Hollande (P.S.) arrive en tête avec 28,63 p. 100 des suffrages (+ 2,76 p. 100 par rapport au score de Ségolène Royal en avril 2007), suivi de Nicolas Sarkozy (U.M.P.) avec 27,18 p. 100 des voix (– 4 p. 100). Marine Le Pen (Front national) crée la surprise en obtenant 17,9 p. 100 des suffrages (+ 7,46 p. 100 par rapport au score de Jean-Marie Le Pen). Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), qui représente le Parti de gauche et le Parti communiste et dont l'audience a progressé tout au long de la campagne, obtient 11,1 p. 100 des voix (contre 1,93 p. 100 des suffrages pour la communiste Marie-George Buffet). Avec 9,13 p. 100 des voix, François Bayrou (MoDem) perd plus de la moitié de son électorat de 2007 (– 9,44 p. 100). Eva Joly (Europe Écologie-Les Verts) recueille 2,31 p. 100 des suffrages (– 0,58 p. 100 par rapport aux scores de Dominique Voynet, candidate des Verts, et de l'altermondialiste José Bové); Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République), 1,79 p. 100; Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste), 1,15 p. 100 (– 2,93 p. 100 par rapport au score d'Olivier Besancenot, candidat de la Ligue communiste révolutionnaire); Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), 0,56 p. 100 (– 0,77 p. 100 par rapport au score d'Arlette Laguiller); Jacques Cheminade (Solidarité et progrès), 0,25 p. 100. Le taux de participation est de 79,48 p. 100. Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly appellent aussitôt leurs électeurs à se reporter sur le candidat de gauche au second tour.

Le 23, Nicolas Sarkozy annonce sa volonté d'organiser, le 1er mai, à Paris, « la fête du vrai travail ». Au cours des meetings de l'entre-deux tours, les deux candidats s'adressent notamment à l'électorat du Front national, Nicolas Sarkozy déclarant « comprendre » ces représentants de « la France qui souffre », et François Hollande voulant « défendre » ces électeurs qui expriment une « colère sociale ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-23 avril 2012 - France. Premier tour de l'élection présidentielle », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-23-avril-2012-premier-tour-de-l-election-presidentielle/