5-22 avril 2016Libye. Lente installation des nouvelles institutions.

 

Le 5, le gouvernement tripolitain de Fajr Libya (« Aube de la Libye »), l’un des deux blocs qui se partagent le pays, remet ses pouvoirs à Fayez al-Sarraj, nommé à la tête du gouvernement d’« union nationale » prévu par l’accord de Skhirat de décembre 2015. Les principales milices de Tripoli se sont ralliées à lui depuis son arrivée dans la ville fin mars. Fayez al-Sarraj n’a toutefois pas encore été investi par le Parlement de Tobrouk, seule instance représentative reconnue par la communauté internationale, dont la fraction radicale souhaite garantir le sort du général Khalifa Haftar, chef de l’armée.

Le 22, le Conseil d’État libyen, la plus haute instance consultative de l’État créée par l’accord de Skhirat, prend ses fonctions à Tripoli. Les députés du Congrès général national, le Parlement de Tripoli (dissous), en deviennent membres.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-22 avril 2016 - Libye. Lente installation des nouvelles institutions. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-22-avril-2016-lente-installation-des-nouvelles-institutions/