5-21 avril 2009Moldavie. Victoire contestée des communistes aux élections législatives

 

Le 5, le Parti communiste, formation pro-européenne au pouvoir depuis 2001, arrive largement en tête du scrutin législatif avec 49,93 p. 100 des voix et obtient 60 sièges sur 101; l'Assemblée doit élire d'ici le 8 juin le nouveau président. Les trois partis d'opposition obtiennent respectivement 15 sièges pour le Parti libéral, 15 sièges pour le Parti libéral-démocrate et 11 sièges pour l'Alliance notre Moldavie. Ils contestent cette victoire et dénoncent des fraudes.

Le 7, plusieurs milliers de manifestants se réunissent à Chisinau, la capitale, pour protester contre les résultats des élections. Ils envahissent la présidence et le Parlement, saccagent des bâtiments. Les affrontements avec la police font un mort et une centaine de blessés; près de deux cents personnes sont arrêtées. Dans la nuit, la police anti-émeutes reprend le contrôle de la ville.

Le 10, le président communiste Vladimir Voronine, qui a accusé la Roumanie d'être « derrière les manifestations », ordonne un nouveau comptage des voix.

Le 21, la victoire des communistes est confirmée par la Commission électorale.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-21 avril 2009 - Moldavie. Victoire contestée des communistes aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-21-avril-2009-victoire-contestee-des-communistes-aux-elections-legislatives/