5-17 juin 1993Somalie. Offensive contre le général Aïdid après la mort de vingt-trois casques bleus

 

Le 5, cinquante-huit personnes dont vingt-trois casques bleus pakistanais sont tués à Mogadiscio dans une embuscade attribuée aux hommes du général Mohamed Farah Aïdid. Cette attaque est la plus meurtrière depuis le début de l'opération de l'O.N.U., en décembre 1992.

Le 6, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte la résolution 837 qui demande l'arrestation et le jugement des responsables.

Le 12, les troupes de l'Opération des Nations unies en Somalie (Onusom) et la force d'intervention rapide américaine forte de mille deux cents hommes lancent une offensive aérienne et terrestre contre des positions du général Aïdid dans le sud de la capitale.

Le 13, des casques bleus pakistanais ouvrent le feu à Mogadiscio sur des civils qui protestaient contre les opérations armées, provoquant la mort d'une quinzaine de personnes. Des officiers de l'O.N.U. accusent le général Aïdid d'utiliser des femmes et des enfants comme « boucliers humains » dans les attaques contre les forces internationales.

Le 17, le quartier général du chef de la principale faction armée somalienne est bombardé lors de la quatrième attaque aérienne américaine en six jours, puis attaqué par les blindés de l'Onusom. L'offensive coûte la vie à cinq casques bleus et à plusieurs dizaines de Somaliens. Bien que le général Aïdid reste introuvable, le président américain Bill Clinton déclare que l'opération est un « succès », et le secrétaire général de l'O.N.U. Boutros Boutros-Ghali annonce que le chef de guerre va être jugé pour crimes contre l'humanité.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-17 juin 1993 - Somalie. Offensive contre le général Aïdid après la mort de vingt-trois casques bleus », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-17-juin-1993-offensive-contre-le-general-aidid-apres-la-mort-de-vingt-trois-casques-bleus/