5-17 décembre 1990Afrique. Progrès vers le multipartisme au Cameroun, au Congo, au Zaïre et en Zambie

 

Le 5, l'Assemblée nationale camerounaise adopte une loi qui instaure le multipartisme, mais interdit tout recrutement de militants sur une base ethnique ou régionale.

Le 10, le Parti congolais du travail, parti unique au pouvoir, abandonne le marxisme et adopte un programme à tendance social-démocrate.

Le 14, les députés zaïrois votent à leur tour une loi officialisant le multipartisme.

Le 17, le président zambien Kenneth Kaunda ratifie une loi instituant le multipartisme. Cette loi, qui amende la Constitution, a été approuvée à l'unanimité par les députés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Pour citer l’article

«  5-17 décembre 1990 - Afrique. Progrès vers le multipartisme au Cameroun, au Congo, au Zaïre et en Zambie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-17-decembre-1990-progres-vers-le-multipartisme-au-cameroun-au-congo-au-zaire-et-en-zambie/