4 octobre 2012France. Mouvement de protestation des « pigeons »

 

Le ministre de l'Économie Pierre Moscovici se déclare prêt à réviser le projet de taxation des plus-values de cessions d'entreprises. Depuis l'annonce, en septembre, du projet de loi de finances, qui prévoit notamment d'imposer les revenus du capital au même taux que ceux du travail, le gouvernement est confronté à une campagne de protestation orchestrée par des dirigeants de start-up, des auto-entrepreneurs et des gérants de fonds de capital-investissement auto-baptisés « pigeons » en raison de leur sentiment de se faire « plumer ». Pierre Moscovici déclare maintenir le principe de l'alignement des fiscalités du travail et du capital, mais il propose d'exonérer les créateurs d'entreprises de la taxation des plus-values sur les cessions de sociétés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 octobre 2012 - France. Mouvement de protestation des « pigeons » », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-octobre-2012-mouvement-de-protestation-des-pigeons/