4 mai 1983Iran. Mise hors la loi du P.C. et brouille avec Moscou

 

Le parti Toudeh (communiste), qui avait soutenu la révolution islamique depuis son début, est dissous : son secrétaire général, Noureddine Kianouri, arrêté le 5 février à Téhéran et accusé de trahison et d'espionnage pour le compte des Soviétiques, a fait des « aveux », le 30 avril, à la télévision iranienne. Le procurseur général de la révolution islamique, Hossein Moussavi Tabrizi, précise, le 18, que mille cinq cents membres du P.C. iranien, dont la plupart des cadres dirigeants, ont été arrêtés.

Le 4 également, le gouvernement iranien expulse dix-huit diplomates soviétiques pour « espionnage » et « intervention dans les affaires intérieures de l'Iran ». L'U.R.S.S. élève une « vigoureuse protestation » contre l'expulsion « arbitraire et sans fondement » de ses ressortissants et réplique, fin mai, en expulsant à son tour trois diplomates iraniens en poste à Moscou.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 mai 1983 - Iran. Mise hors la loi du P.C. et brouille avec Moscou », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-mai-1983-mise-hors-la-loi-du-p-c-et-brouille-avec-moscou/