4 février 2018Costa Rica. Élections générales.

 

Le pasteur évangéliste Fabricio Alvarado Muñoz, candidat du parti Restauration nationale (conservateur), arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 25 p. 100 des suffrages. Il doit être opposé au second tour à l’ancien ministre Carlos Alvarado Quesada, candidat du parti Action citoyenne (centre gauche), au pouvoir, qui recueille 21,6 p. 100 des voix. L’ancien président du Parlement Antonio Álvarez Desanti, candidat du parti Libération nationale (social-démocrate), obtient 18,6 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 65,7 p. 100. La campagne électorale a été marquée par le débat sur le mariage entre personnes de même sexe, auquel Fabricio Alvarado Muñoz est vivement opposé. En janvier, la Cour interaméricaine des droits de l’homme, liée à l’Organisation des États américains, avait appelé les pays de la région à reconnaître le mariage gay. Aux élections législatives qui se déroulent le même jour, Libération nationale se maintient avec 19,5 p. 100 des suffrages et 17 sièges sur 57, Restauration nationale fait une percée avec 18,2 p. 100 des voix et 14 élus, et Action citoyenne est en léger recul avec 16,3 p. 100 des suffrages et 10 députés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 février 2018 - Costa Rica. Élections générales. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-fevrier-2018-elections-generales/