4 août 1993Rwanda. Accord de paix entre le pouvoir hutu et les rebelles tutsis

 

À Arusha, en Tanzanie, le président Juvenal Habyarimana et le chef du Front patriotique rwandais (F.P.R.) Alexis Kanyarengwe signent un accord de paix qui doit mettre fin à près de trois ans de guerre civile. De nombreux Tutsis (10 p. 100 de la population), qui incarnaient la monarchie féodale antérieure à la proclamation de la République, sont réfugiés dans les pays voisins depuis la reprise du pouvoir par les Hutus majoritaires (90 p. 100 de la population) lors de l'indépendance, en juillet 1962. En octobre 1990, le F.P.R. a lancé une offensive à partir de l'Ouganda, provoquant de sévères représailles de la part du pouvoir. Le bilan de cette guerre s'élève à des milliers de morts et à des centaines de milliers de réfugiés. L'accord de paix prévoit la mise en place rapide d'un Parlement et d'un gouvernement provisoires qui doivent organiser des élections législatives et présidentielle dans un délai de vingt-deux mois. Les combattants du F.P.R. doivent être intégrés dans l'armée nationale, et les troupes étrangères – notamment françaises – doivent quitter le pays dès l'installation d'une « force internationale neutre ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 août 1993 - Rwanda. Accord de paix entre le pouvoir hutu et les rebelles tutsis », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-aout-1993-accord-de-paix-entre-le-pouvoir-hutu-et-les-rebelles-tutsis/