4-31 octobre 2021Japon. Élections législatives.

 

Le 4, la chambre basse du Parlement élit au poste de premier ministre Fumio Kishida, nommé en septembre à la tête du Parti libéral-démocrate (PLD, centre droit).

Le 12, le PLD présente un programme en faveur de la « reconstruction de l’importante classe moyenne », appuyé sur un vaste plan de relance et chargé de promouvoir un « nouveau capitalisme » permettant une meilleure distribution des richesses. Ce programme prévoit également le doublement des dépenses de défense, en les portant à 2 % du PIB.

Le 14, Fumio Kishida annonce la dissolution de la chambre basse du Parlement et convoque des élections législatives.

Le 31, le PLD conserve la majorité absolue à la chambre basse lors des élections législatives, avec 34,7 % des suffrages et 259 élus sur 465. Son allié au sein de la coalition gouvernementale, le parti Kōmeitō (centre) obtient 12,4 % des voix et 32 élus. Dans le camp de l’opposition de gauche, le Parti démocrate constitutionnel (PDC, centre gauche) obtient 20 % des suffrages et 96 députés, et le Parti communiste japonais (PCJ), 7,3 % des voix et 10 sièges. Le Parti démocrate du peuple (PDP, centre droit), dont la plupart des élus ont rejoint le PDC en septembre 2020, s’effondre avec 4,5 % des suffrages et 11 élus. Le Parti japonais de l’innovation (Ishin, droite), en fort progrès, arrive en troisième position avec 14 % des voix et 41 députés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-31 octobre 2021 - Japon. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-31-octobre-2021-elections-legislatives/