4-30 juin 1990Afrique du Sud. Voyage de Nelson Mandela en Europe et en Amérique et fin de l'état d'urgence

 

Le 4, Nelson Mandela, vice-président du Congrès national africain (A.N.C.), quitte l'Afrique du Sud pour une tournée de six semaines dans plusieurs pays d'Europe et d'Amérique du Nord afin de plaider en faveur du maintien des sanctions économiques contre l'Afrique du Sud.

Les 6 et 7, il est à Paris où il est accueilli par le président de la République et Mme Danielle Mitterrand, avant de s'entretenir avec de nombreuses personnalités politiques, dont Michel Rocard.

Le 7, le président sud-africain Frederik De Klerk annonce à Pretoria, devant les trois chambres du Parlement réunies en session extraordinaire, la levée de l'état d'urgence en vigueur depuis le 12 juin 1986. Cette mesure ne s'applique pas à la province du Natal, en proie à des conflits entre différentes factions noires ; l'état d'urgence n'y sera levé que le 18 octobre. En outre, le président De Klerk annonce la libération de quarante-huit prisonniers politiques.

Du 20 au 30, Nelson Mandela reçoit un accueil triomphal aux États-Unis où il visite huit grandes villes dont New York et s'entretient avec le président Bush.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-30 juin 1990 - Afrique du Sud. Voyage de Nelson Mandela en Europe et en Amérique et fin de l'état d'urgence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-30-juin-1990-voyage-de-nelson-mandela-en-europe-et-en-amerique-et-fin-de-l-etat-d-urgence/