4-30 juillet 1989Pologne. Élection du général Jaruzelski à la présidence de la République avec une voix de majorité

 

Le 4, les deux Chambres du nouveau Parlement se réunissent en séance inaugurale. Le général Jaruzelski et Lech Wałęsa assistent à la cérémonie.

Le 14, alors que le général Jaruzelski semble hésiter à se présenter à l'élection présidentielle, Lech Wałęsa déclare ne pas être opposé à sa candidature, pas plus qu'à celle d'un autre représentant de la coalition gouvernementale. Il exclut toutefois toute possibilité de briguer lui-même la présidence.

Le 18, le général Jaruzelski, qui avait rencontré le groupe parlementaire de Solidarité la veille, confirme sa candidature, l'élection étant fixée au lendemain.

Le 19, le général Jaruzelski est élu président de la République par la Diète par 270 voix contre 233 et 34 abstentions. Cette marge très étroite ainsi que l'attitude modérée des élus de Solidarité incitent le nouveau président à évoquer une « coopération » entre les composantes du Parlement.

Le 25, le nouveau président s'entretient de la formation du gouvernement avec Lech Wałęsa qui rejette l'offre faite à Solidarité de sept portefeuilles dans un cabinet dirigé par les communistes.

Le 30, le P.O.U.P. élit comme secrétaire général Mieczysław Rakowski en remplacement du général Jaruzelski. La composition du bureau politique et du secrétariat du comité central est également profondément modifiée : sept membres importants ont été démis de leur fonction.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-30 juillet 1989 - Pologne. Élection du général Jaruzelski à la présidence de la République avec une voix de majorité », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-30-juillet-1989-election-du-general-jaruzelski-a-la-presidence-de-la-republique-avec-une-voix-de-majorite/