4-25 novembre 1985Nouvelle-Zélande – France. Condamnation des faux « époux Turenge » dans l'affaire du Rainbow Warrior

 

Le 4, s'ouvre à Auckland le procès du commandant Alain Mafart et du capitaine Dominique Prieur, les deux agents des services secrets français arrêtés en Nouvelle-Zélande après l'attentat commis le 10 juillet contre le Rainbow Warrior, navire du mouvement écologiste Greenpeace. Le tribunal accepte d'abandonner la charge principale de meurtre, pour ne retenir que celle d'homicide involontaire ; en conséquence, les avocats des faux « époux Turenge » décident de plaider coupable.

Le 22, le tribunal d'Auckland condamne Alain Mafart et Dominique Prieur à dix ans de réclusion, peine plus lourde que celle à laquelle on semblait s'attendre en France, et refuse de recommander, comme il en a le pouvoir, l'expulsion des accusés. Une négociation va devoir s'engager pour obtenir l'expulsion des deux officiers français. Mais les pourparlers s'annoncent difficiles, d'autant que, le 25, David Lange, Premier ministre néo-zélandais, affirme que les condamnés feront leur temps légal de prison en Nouvelle-Zélande.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-25 novembre 1985 - Nouvelle-Zélande – France. Condamnation des faux « époux Turenge » dans l'affaire du Rainbow Warrior », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-25-novembre-1985-nouvelle-zelande-france-condamnation-des-faux-epoux-turenge-dans-l-affaire-du-rainbow-warrior/