4-24 août 1990U.R.S.S. Proclamation de souveraineté de l'Arménie, du Turkménistan et du Tadjikistan

 

Le 4, Levon Ter-Petrossian, un des dirigeants du Mouvement national arménien (M.N.A.), qui fut emprisonné quelques mois à Moscou en 1989, est élu président du Parlement arménien par cent quarante voix contre soixante-seize à Vladimir Movsessian, premier secrétaire du P.C. arménien. Le nouvel élu tient aussitôt des propos modérés, affirmant chercher un terrain d'entente avec Moscou sur l'épineuse question du désarmement des milices, décrété par Mikhaïl Gorbatchev à la fin de juillet.

Le 23, les républiques d'Arménie et du Turkménistan proclament leur souveraineté. Malgré des nuances reflétant les particularismes locaux, dans les deux cas, la primauté des lois locales sur celles de la république est affirmée.

Le 24, c'est au tour de la république du Tadjiskistan de proclamer sa souveraineté. Toutes les lois soviétiques contraires à la législation tadjik sont suspendues. Au total, sur les quinze républiques d'une union de plus en plus théorique, cinq ont proclamé leur indépendance, et huit autres leur souveraineté.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-24 août 1990 - U.R.S.S. Proclamation de souveraineté de l'Arménie, du Turkménistan et du Tadjikistan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-24-aout-1990-proclamation-de-souverainete-de-l-armenie-du-turkmenistan-et-du-tadjikistan/