4-24 août 1983Haute-Volta. Renversement du commandant Ouedraogo par le capitaine Sankara

 

Le 4, le capitaine Sankara, ancien Premier ministre démis de ses fonctions en mai, considéré comme proche du colonel Kadhafi, renverse le gouvernement du commandant Ouedraogo.

Le 6, à la tête du Conseil national de la révolution (C.N.R.), le capitaine Sankara assure « tous les mouvements de libération nationale de son soutien inconditionnel » et promet d'autre part de respecter les engagements internationaux de son pays.

Le 8, le capitaine Sankara prie « courtoisement » les autorités libyennes d'interrompre leur pont aérien avec Ouagadougou.

Le 10, l'armée est réorganisée au moment même où l'on apprend une tentative de contre-coup d'État qui se solde par la mort de deux officiers fidèles à l'ancien président Ouedraogo.

Le 24, un nouveau gouvernement à majorité civile est mis en place. Le capitaine Sankara cumule les fonctions de président du C.N.R., de chef de l'État et de ministre de l'Intérieur et de la Sécurité.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-24 août 1983 - Haute-Volta. Renversement du commandant Ouedraogo par le capitaine Sankara », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-24-aout-1983-renversement-du-commandant-ouedraogo-par-le-capitaine-sankara/