4-18 juin 2018Afghanistan. Cessez-le-feu temporaire.

 

Le 4, une assemblée de près de trois mille oulémas proclame une fatwa qui qualifie de haram – « contraire à l’islam » – le terrorisme et les attaques-suicides, et recommande un cessez-le-feu aux belligérants. Peu après, un attentat-suicide revendiqué par l’organisation État islamique (EI) tue une dizaine de participants à cette assemblée.

Le 7, le président Ashraf Ghani proclame pour la première fois un cessez-le-feu unilatéral dans le conflit avec les talibans, qui doit durer jusqu’à l’issue des fêtes marquant la fin du ramadan. Les offres de paix du pouvoir sont jusque-là demeurées vaines.

Le 9, les talibans annoncent un cessez-le-feu de trois jours à l’occasion de l’aïd el-Fitr, du 15 au 17. Cette décision est sans précédent depuis que les talibans ont été chassés du pouvoir en 2001.

Le 16, alors que le président Ghani annonce une prolongation du cessez-le-feu de huit jours et invite les talibans à faire de même, un attentat-suicide attribué à l’EI fait au moins vingt-cinq morts dans la province orientale de Nangarhār.

Le 18, les talibans rejettent l’appel à prolonger le cessez-le-feu. Celui-ci a donné lieu à des scènes de fraternisation entre militaires, talibans et civils.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-18 juin 2018 - Afghanistan. Cessez-le-feu temporaire. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-18-juin-2018-cessez-le-feu-temporaire/