4-18 juin 2005Espagne. Manifestation contre l'ouverture de discussions avec l'E.T.A.

 

Le 4, à Madrid, quelque six cent mille personnes manifestent à l'appel de l'Association des victimes du terrorisme pour s'opposer à l'ouverture de négociations avec l'organisation séparatiste basque armée E.T.A. Le gouvernement socialiste nie tout contact avec l'organisation séparatiste. Le 17 mai, le Congrès des députés avait adopté une résolution – que seul le Parti populaire, opposition de droite, n'avait pas votée – autorisant le gouvernement à dialoguer, et non négocier, avec l'E.T.A. à condition que celle-ci renonce à la violence. Les actions de l'E.T.A. ont fait neuf cents morts depuis 1968.

Le 18, l'E.T.A., qui, depuis mai, a revendiqué plusieurs attentats à la bombe de faible envergure, annonce qu'elle abandonne les « actions armées » contre les « élus des partis politiques espagnols ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-18 juin 2005 - Espagne. Manifestation contre l'ouverture de discussions avec l'E.T.A. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-18-juin-2005-manifestation-contre-l-ouverture-de-discussions-avec-l-e-t-a/