4-18 janvier 1984Liban. Dégradation de la situation à Beyrouth

 

Le 4, l'aviation israélienne bombarde plusieurs objectifs à Baalbek et dans sa région. Ce raid, qui visait les extrémistes chiites, est le plus meurtrier depuis le début de la guerre du Liban en juin 1982 : on compte au moins cent tués et trois cents blessés.

Le 14, le commandant Saad Haddad, qui dirigeait au Sud-Liban une milice alliée d'Israël, meurt des suites d'un cancer. Itzhak Shamir, Premier ministre israélien, assiste, le 16, à ses obsèques.

Le 18, Malcolm Kerr, président de l'université américaine de Beyrouth, est assassiné alors qu'il se rendait à son bureau. Cet attentat, revendiqué par le mouvement du Djihad islamique, a lieu alors que la situation se détériore à Beyrouth : les soldats de la force multinationale continuent d'être attaqués, de violents combats reprennent épisodiquement à Beyrouth-Ouest entre l'armée libanaise et des miliciens chiites tandis que Beyrouth-Est (secteur chrétien) est bombardé à plusieurs reprises par l'artillerie druze.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-18 janvier 1984 - Liban. Dégradation de la situation à Beyrouth », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-18-janvier-1984-degradation-de-la-situation-a-beyrouth/